Tu ne veux pas que ton ass mat te fasse un enfant dans le dos ? Prends en une ménopausée

C’est ce que j’ai pu lire ce week-end sur un blog – enfin dans les commentaires du blog de sally -

Je cite : « Il y en a toujours malheureusement – des anecdotes pas marrantes… [...] elle m’annonce par la même qu’elle est enceinte de son 4ème, et qu’elle sera bientôt en congé maternité pour une période de 6 mois et demi… Sachant que la loi dit qu’on n’a pas le droit de licencier une femme enceinte qui vous l’a dit (ou qui les dirait dans les 2 semaines suivant son « licenciement)… En gros je me retrouve à devoir payer 2 nounous en même temps ?!
Sauf que j’ai dégainé avant en lui apprenant que moi aussi j’étais enceinte, et donc déménageait dans les 2 mois suivants pour retrouver mon conjoint et toute ma famille. Donc rupture de contrat sans problème. HEUREUSEMENT !
J’ai envie de dire préférer les nounous ménopausées LOL « 

Cette phrase pleine d’amour et d’attention est bien l’œuvre d’une maman-employeur. Visiblement bien plus employeur que maman.

Revenons en à la genèse de cette histoire :

Une maman blogueuse raconte les ennuis, minimes mais légitimes qu’elle a avec sa nounou (à domicile donc). En commentaire, une maman raconte comment son assistante maternelle a osé lui faire un enfant dans le dos – comprendre, lui annoncer qu’elle est enceinte – alors qu’elle garde son petit ange.

Cette maman – la commentatrice – explique que bien entendu, elle a immédiatement réagit en cherchant à licencier cette employée tellement indélicate. Le tout en nous expliquant bien qu’il est absolument hors de question qu’elle rémunère deux assistantes maternelles – si tu suis, celle qui ose faire un enfant, et sa remplaçante pendant le congé maternité -

C’est là que je vois rouge. Lire une connerie pareil ça me fait mal. Comment peut-on être aussi bête ?

Reprenons point par point le comment du pourquoi de la connerie humaine qui mène à un tel discours :

1/ Cette personne, une femme, une mère, elle-même salariée a donc été enceinte à un moment de sa vie. Elle a surement dû oublier qu’enceinte, ou jeune accouchée, les femmes ont droit à ce que l’on appelle un congé maternité payé par la sécurité sociale et que donc, elle n’aurait pas à mettre la main au portefeuille pour son ass mat enceinte.

J’ajouterai même, pour l’avoir vécu avec mon ass mat, que même si elle est en arrêt avant les dates légales du congé maternité, la sécu prend en charge la totalité des salaires et que donc, hormis les désagréments liés à la recherche d’une solution de garde alternative, le parent employeur n’a pas plus de soucis que ça à ce faire en ce qui concerne l’argent.

2/ Il est interdit de licencier une femme enceinte dès lors qu’elle a fait état de sa grossesse – ce qui est le cas ici. Visiblement l’employeur le sait. Pas grave me direz-vous, on va la jouer fine et traficoter autrement …

J’aurais bien aimé voir ce que ça aurait donné si l’employeur de cette charmante maman-employeur avait fait de même avec elle. Combien de fois peut-on lire des message de femmes enceintes paniquées à l’idée d’annoncer une grossesse et de ce voir mise sur le banc de touche parce qu’on leur a retiré le dossier « duchemol » ou « durouxi » qu’elles pilotaient ?

NDLR : Au départ je ne pensais pas mettre le lien vers le blog et le commentaire en question mais je viens de voir en le relisant que Sally a effacé mon commentaire dans lequel j’expliquais à cette maman qu’elle n’aurait pas eu à payer 2 assistante maternelle et que son attitude n’est pas très charitable. Ok mon commentaire n’était pas super sympathique – mais moins tendu que cet article tout de même – L’intérêt d’un blog n’est-il pas que les lecteurs puissent exprimer leur avis sur le sujet traité ? N’est-ce pas un lieu d’échange ?

 

 

 

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez surement :

1 Comment on Tu ne veux pas que ton ass mat te fasse un enfant dans le dos ? Prends en une ménopausée

  1. Mam' Plume
    06/07/2012 at 2:15 (2 années ago)

    Les gens devraient réfléchir un peu avant d’écrire!
    Qu’elle s’inquiète du surcoût financier, je le conçois! Je me verrai mal payer 2 nourrices, ça c’est clair. Mais comme tu le dis, c’est pas nous en tant qu’employeur qui devons payer…
    Sa nourrice reste un être humain, qui a sa vie de femme, de mère est qui n’a pas à la mettre entre parenthèses pour faire plaisir à son employeur!  

    Répondre

Leave a Reply

CommentLuv badge